Ecomusée

L’Ecomusée de l’API:
 » L’écomusée une école, un laboratoire, un conservatoire, un miroir. »
C’est en ces termes que George-Henri Rivière, fondateur des écomusées en définissait les orientations. L’écomusée se veut un lieu de convergence entre passé et présent, un lieu de réflexion où le patrimoine peut aider à appréhender les problèmes actuels de nos sociétés.
Pour visiter le musée, cliquez ici.

Transmettre :

Atelier de reliure, atelier de sérigraphie, atelier d’impressions : monotypes,  typo… Pour chaque atelier, proposer des stages de formation ou de création. Former des personnes qui peuvent devenir personnes de références de ces ateliers. Assurer la relève en partageant un savoir-faire. Avoir la capacité d’éditer (flyers, multiples d’art, livrets). Former des guides pour les visites sous différents axes : témoignages, technique, historiques. Introduire les outils numériques

Créer :

Editer à l’occasion d’expositions ou de résidences d’artistes.Partenariats avec éditeurs et partenaire actif d’exposition, et d’éditions. Des livres à la technique composite: typographie, gaufrage, reliure, photocopie, linogravure, sérigraphie.

Rayonner :

LOCALEMENT, en proposant des activités pour les habitants du Canton de Genève.

CITOYENNEMENT, en portant une réflexion et en réinventant notre rapport à la machine et à sa production.

CREATIVEMENT, en participant à des échanges sur le graphisme et la culture industrielle avec des organisations suisses et étrangères et  en diffusant des publications .

Monotype de l’API, avec John Cornelisse, de Caroline Cuénod.